Alltech Coppens Aqua Centre 00 00 58 11 Still001
Science & Innovation

Science & Innovation

Les ressources généralement utilisées dans la production et la recherche aquacoles sont limitées, et leur raréfaction a de vastes répercussions sur le reste du monde. Alltech Coppens a mis en place des systèmes pour s'approvisionner en matières durables, minimisant ainsi notre impact sur l'environnement immédiat et futur.

Indice d'alimentation durable

Le processus visant à rendre l'aquaculture mondiale plus durable commence par l'examen des matières premières que nous utilisons pour l'alimentation et la production de poissons. Les services de R&D et d'approvisionnement d'Alltech Coppens évaluent toutes les matières premières utilisées dans nos produits d'aquaculture, en s'assurant qu'elles proviennent de sources durables et responsables et qu'elles profitent en fin de compte à la performance de l’élevage et à l'avenir de notre industrie et de notre planète.

Grâce aux données provenant des bases de données du Global Feed Life Cycle Institute (GFLI) et de BLONK, les divers aliments pour animaux sont caractérisés en fonction de leur impact sur différents facteurs, tels que le changement climatique, l'acidification, etc. Cependant, nous devons également combiner les données de cette base et les adapter à nos propres conditions spécifiques. En analysant la quantité d'aliments pour animaux que nous produisons, la quantité de chaque matière première ou ingrédient que nous utilisons dans chaque aliment et la situation géographique de nos fournisseurs, nous pouvons évaluer les matières premières.

Nous sommes déterminés à contribuer aux objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et à évaluer l'origine des matières premières. En 2020, 80 % des matières premières que nous avons achetées ont été produites en Europe. Parmi celles-ci, 30 % provenaient d'Allemagne (où se trouve notre usine) et 16 % des Pays-Bas (où se trouve notre siège social). Nous prévoyons que le nombre d'approvisionnements locaux augmentera encore en 2021.

De nos jours, la qualité des aliments pour poissons n'est pas seulement déterminée par des paramètres directement liés au poisson (par exemple, les performances). Une attention particulière est également accordée à l'effet de l'alimentation animale sur la planète. Nous procédons à de nombreux essais sur des matières premières alternatives, comme la farine d'insecte et les protéines unicellulaires. Les services de R&D et d'approvisionnement d'Alltech Coppens recherchent constamment de nouvelles matières premières alternatives, en mettant l'accent sur la réduction de l'impact de l'alimentation animale sur l'environnement. 

Déchets de poisson :
une alternative durable 

Fish-trimmings.jpg?mtime=20210420133321#asset:11767:blockImageSmLe secteur de l'aquaculture étant en pleine croissance, l'impact environnemental de la filière produits aquatiques devrait augmenter. Par conséquent, mettre en évidence l'origine de cet impact environnemental et les ingrédients qui ont le plus d'effets néfastes sur l'environnement peut nous aider, en tant que producteur d'aliments pour poissons, à réduire ces effets et à contribuer à une planète d’abondance (Planet of Plenty™). L'utilisation d'ingrédients d'origine marine (par exemple, la farine et l'huile de poisson) devrait diminuer à l'avenir car les stocks de poissons marins ne peuvent pas supporter une pression de pêche plus élevée. Toutefois, le remplacement de la farine et de l'huile de poisson par des ingrédients d'origine végétale, tels que le concentré de protéines de soja et l'huile de colza, a d'autres incidences sur l'environnement, comme le changement d'affectation des sols.

C'est pourquoi Alltech Coppens, en plus de se concentrer sur les sources de protéines alternatives, se concentre sur l'utilisation de produits marins provenant de rognures, qui sont des sous-produits (restes) de la préparation du produit principal. Pour les poissons, cela comprend généralement les peaux, les têtes et les viscères. Le recyclage des déchets pour obtenir des produits marins s'inscrit également dans la perspective d'un système alimentaire circulaire, car les déchets sont désormais recyclés en nutriments précieux et sont considérés comme plus durables que les produits marins issus de la pêche fourragère. Alltech Coppens a déjà remplacé 60 % de ses produits marins par des rognures et continuera à en remplacer encore plus l'année prochaine.

Réutilisation durable de l’eau

Sustainable-water-reuse-V3.png?mtime=20210419140018#asset:11762:blockImageSmÀ mesure que la population mondiale augmente, les ressources en eau vont se raréfier dans le monde entier. C'est pourquoi nous avons travaillé dur pour faire en sorte que l'eau utilisée à l'Alltech Coppens Aqua Centre (ACAC) soit nettoyée et réutilisée, afin de promouvoir la durabilité.

Dans l'enceinte de l’ACAC, nous utilisons des systèmes d'aquaculture en recirculation (RAS), qui sont spécifiquement conçus pour utiliser les réserves d'eau douce de manière aussi économique et efficace que possible. L’eau qui passe par ces systèmes est filtrée plusieurs fois. Elle en ressort purifiée et peut ensuite être réutilisée dans tout le système, ce qui réduit considérablement notre charge sur les ressources mondiales.

Les eaux usées qui proviennent de l'ACAC sont également purifiées à l'aide d'un filtre à hélophytes. Ce bassin allongé utilise des plantes pour nettoyer lentement l'eau, ce qui en fait un lieu propice au retour à l'état naturel. Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités locales pour veiller à ce que cette eau soit régulièrement contrôlée et sûre. Grâce à cette méthode de filtrage, aucune énergie n'est nécessaire pour nettoyer l'eau et l'eau ne doit pas être transportée.

Créer des solutions durables pour
l’alimentation des poissons
après expérimentationCreating-post-trial-sustainable-purposes-for-fish-and-feed.jpg?mtime=20210419075505#asset:11756:blockImageSm

À l’Alltech Coppens Aqua Centre, nous nous sommes fait un devoir de veiller à ce que rien ne soit gaspillé. C'est pourquoi nous mettons en place des solutions durables pour le devenir de nos poissons et de nos aliments une fois la démarche expérimentale terminée. Nous effectuons des essais de croissance pour comparer les performances d'Alltech Coppens avec celles des aliments concurrents. Une fois les expérimentations terminées, ces aliments ne peuvent être commercialisés, vendus ou jetés. À la place, l'ACAC élève des carpes à petite échelle dans des étangs extérieurs, en leur donnant les aliments restants. Cela permet d'utiliser à bon escient les aliments provenant de nos essais.

En outre, les poissons utilisés dans nos essais sont impropres à la consommation humaine mais sont utiles ailleurs. Nous vendons les poissons aux zoos locaux qui s’en servent pour nourrir les oiseaux de proie et les pingouins. De cette façon, nous avons trouvé une utilisation durable du poisson.